mercredi 11 juin 2014

D'une guerre en cours à la prochaine, les succès foudroyants de l'Etat Islamique en Irak et au Levant

En difficulté en Syrie, les miliciens de l'Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL) refluent en Irak qui est devenu une priorité pour l'Arabie Saoudite depuis les tentatives de rapprochement entre l'Occident et l'Iran.
Après avoir piétiné un certain temps, ces milices ont réussi à s'implanter dans la ville de Falloujah il y a quelques mois et remportent maintenant des succès militaires foudroyants devant une armée irakienne qui s'est complètement débandée permettant à l'EIIL de s'emparer de Mossoul, une importante métropole  irakienne et d'importants sites civils (aéroport, chaînes de télévision...) et  militaires (base aérienne, arsenaux...).
Le comportement de l'armée irakienne, pourtant équipée et formée par les Etats Unis, n'augure rien de bon pour le gouvernement de Nouri al Maliki qui pourrait se trouver bientôt dans une situation critique.
Restera alors à savoir si les Iraniens resteront les bras croisés. Le risque de conflagration régionale qu'on avait cru voir s'éloigner définitivement avec la détente entre l'Iran et l'Occident redevient d'une actualité plus brûlante que jamais.

Les djihadistes islamiques se sont emparés de la deuxième plus grande ville d'Irak... Pourtant al Qaïda n'existait même pas en Irak avant l'invasion américaine

WashingtonsBlog (USA) 11 juin 2014 traduit de l'anglais par Djazaïri
L'idiotie de la politique américaine a rendu al Qaïda plus fort que jamais

La « guerre contre la terreur » menées par les USA a accru le terrorisme

Voici le nombre d'attentats terroristes en Irak entre 1979 et 2011 fourni par le National Consortium for the Study of Terrorism  Responses to Terrorism Global Terrorism Database (qui fait partie d'un programme gouvernement – université à l'University of Maryland) :
graphique
Al Qaïda n'existait même pas en Irak avant l'invasion de ce pays par les Etats Unis. Et la politique américaine en Libye est partiellement responsable d'un afflux de terroristes d'al Qaïda – et d'armes lourdes – en Irak.

Et maintenant les choses sont en train d'empirer considérablement...

Vous n'en avez peut-être pas entendu parler, mais les alliés d'al Qaïda ont pris le contrôle de la ville irakienne de Falloujah il y a six mois.
Et aujourd'hui, des extrémistes liés à al Qaïda en Irak ont pris le contrôle de la deuxième plus grande ville irakienne, l'important centre pétrolier de Mossoul.
(Les djihadistes se désignent eux-mêmes « L'Etat Islamique d'Irak et de Syrie » – ou du Levant – EIIL Le f ait que les Etats Unis soutiennent al Qaïda en Syrie est probablement un facteur de continuité).
Pour aggraver les choses, l'armée irakienne a fui, de sorte que les militants ont mis la main sur d'importantes caches d'armes fournies par les USA, dont des Humvees [véhicules tout terrain] :
Un membre de l'Etat Islamique en Irak et au Levant inspecte un véhicule blindé pris à l'armée irakienne
Un membre de l'Etat Islamique en Irak et au Levant inspecte un véhicule blindé pris à l'armée irakienne
L'agence de presse McClatchy observe que les extrémistes ont mis la main sur :
Un aéroport civil, un aérodrome militaire, le quartier général d'une division militaire, un poste frontière avec la Syrie, un dépôt d'armes, des locaux administratifs, des banques et des chaînes de télévision.

Conflict Reporter tweete:

#VIDEO INCROYABLE... #l'EIIL s'empare du quartier général de l'armée irakienne à #Mossoul, prend/détruit tous les #MRAPs#US [les MRAP sont des véhicules blindés conçus pour résister aux mines].
vidéo
Ils se sont aussi emparés d'un ou de plusieurs hélicoptères Blackhawk. Comme le tweete Conflict Reporter :
#L'aérodrome de Mossoul est d'habitude plein d'hélicoptères #Blackhawk et #Kiowa. Reste à voir combien ont fini ennnntre #les mains de l'EIIL.
Base aérienne de Mossoul
Base aérienne de Mossoul

Une personne tweete:

Black Hawk, une des prises faites par #EIIL. #Mossoul #Irak
Blackhawk tombé aux mains de l'EIIL
Blackhawk tombé aux mains de l'EIIL
des scènes surréalistes à #Mossoul,#Irak avec des soldats entraînés par les USA qui ont laissé derrière eux leurs uniformes et ont fui #EIIL vers #le Kurdistan.pic.twitter.com/eUyL65lnWa

fuite
Les soldats irakiens jettent l'uniforme en s'enfuyant
Et un énorme chaos avec les civils qui essayaient de fuir. Comme le rapporte la BBC :
Les civils fuient Mossoul en masse
Les civils fuient Mossoul en masse
Environ 150 000 personnes auraient fui la ville irakienne de Mossoul après da prise de contrôle par des militants. http://bbc.in/SurMVl pic.twitter.com/6MzMlp59me


Dernière minute : les djihadistes se sont aussi emparés de Tikrit.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Commentaires publiés après modération. Les propos injurieux, diffamatoires ou à caractère raciste ne seront pas publiés.